La voix du Nord – Février 2014

Spacing Nord, à Fleurbaix, c’est de la cloison et 9 millions de chiffre d’affaires

lavoixdunordAlors que beaucoup d’entreprises du secteur tirent la langue, la société Spacing Nord, aménageur d’espaces professionnels, à Fleurbaix, affiche une croissance stable de 15 % depuis quatre ans. Gros plan sur une entreprise locale qui travaille dans toute la région et se développe via son réseau à l’échelle nationale.

Le chantier du centre logistique d’Amazon à Lauwin-Planque, le pôle Euratechnologies à Lomme ou encore le futur siège de Chronodrive à Croix et le centre de service IBM à Lomme, voici quelques-uns des chantiers sur lesquels l’entreprise fleurbaisienne Spacing Nord travaille ou a travaillé. Roquette ou Delta Neu font partie des clients fidèles. Cette entreprise de quarante salariés, spécialisée dans l’aménagement des espaces professionnels affiche aujourd’hui un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros.

Une croissance telle que le siège de l’entreprise est en train de s’agrandir. « On recrée 150 m2 de bureaux », précise Philippe Lensel, directeur commercial. Et que l’entreprise fleurbaisienne embauche régulièrement. Elle recherche notamment des conducteurs de travaux mais aussi des plâtriers et des menuisiers.

À la tête de la société, deux associés, Francis Deflandre et Marc-Antoine Verhaeghe, qui travaillent en réseau, « déployé par six PME partenaires », précise Marc-Antoine Verhaeghe. Et ça paye. En 2013, la holding Spacing affiche un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros et près de deux cents collaborateurs, répartis à Nantes, Lyon, Paris, Cambrai mais aussi Anvers et Bruxelles. « Cette stratégie nous permet de grouper nos achats, mais aussi de séduire davantage de clients », résume Marc-Antoine Verhaeghe.

Mais au fait qu’est ce qui marche aujourd’hui dans l’aménagement de bureaux ? N’allez pas parler d’openspace au directeur commercial, Philippe Lensel. Ici, on vend de la cloison amovible ou non. Leur point fort, « pouvoir intervenir dans des locaux occupés ». Mais aussi de la menuiserie, du plafond, du revêtement de sols et des peintures « en fonction du client». Parmi les clients justement : les architectes, les entreprises générales et quelques entreprises en direct. Spacing Nord travaille sur des projets d’opérations neuves, de la rénovation mais aussi du tertiaire et de l’industriel. « Par contre, nous ne travaillons pas du tout pour des lotissements et les particuliers. » En ce qui concerne la tendance, le directeur commercial est clair : « on épure beaucoup, il y a énormément de blanc, on revient à du mobilier de teinte naturelle avec une touche de couleur flashy pour se démarquer. » Et c’est là que Spacing fait la différence. La société qui pose les cloisons les fabrique aussi. Parmi les produits qui marchent : l’idée d’intégrer de la végétation comme des bambous à l’intérieur du double vitrage (à droite sur la photo), « ça plaît beaucoup notamment pour des espaces de repos ou de détente » ; des stores vitrophanie (à gauche sur la photo). « Nous proposons des variétés de décoration infinies. » Et à en voir le chiffre d’affaires, les clients en redemandent.

[button color=”#FFFFFF” background=”#FF3300″ size=”medium” src=”www.spacing.pro/wp-content/uploads/2014/04/la-voix-du-nord-Fevrier-2014.pdf”]Téléchargez l’article au format PDF[/button]